Seitan Bertyn

Posted on

Bertyn2

J’ai découvert récemment en magasin bio la marque Bertyn (100% vegan), qui propose une gamme de seitan qui sort des sentiers battus comme Soy ou Lima, avec des saveurs bien affirmées, des recettes gourmandes, et même si les prix ne sont pas des plus abordables, ça vaut le coup de se faire plaisir une fois de temps en temps :wink:

Il y a deux présentations différentes, en steak (par 1 ou 2 selon le produit) avec de la sauce, ou en petits morceaux (Tops), là aussi dans une sauce. Le packaging fait très nature, il ressemble à du carton recyclé.

2 méthodes de cuisson recommandées, cuire dans son emballage au bain marie, ou revenu à la poële.

La cuisson au bain marie ne me semble pas concluante, aspect peu engageant, l’eau et la graisse de la sauce se séparent. La cuisson à la poële sans matière grasse (il y a déjà la sauce) me semble bien meilleure.

Pepper Steak

C’est le moment de voir si vous aimez vraiment le poivre ! en effet ce steak est costaud, très costaud ! un gros pavé de 350g, dans une sauce aux amandes et au poivre, je conseille de le faire tester à un omni de votre famille, celui qui vous dit toujours qu’il ne pourrait pas être végé, parce qu’il a besoin d’un gros pavé de bœuf sauce au poivre tout les midis pour survivre jusqu’au lendemain ^^ vous lui servez ça avec plein de frites, il la ramènera moins après croyez moi !

Bertyn1Seitan d’épeautre à la sauce aux amandes et au poivre.

Poids : 350g, environ 5€, ingrédients : 63% de farine d’épeautre, 20 % de farine d’épeautre au son de blé Oberkulmer Rotkorn, tamari (eau, soja, sel marin, mirin (riz, riz fermenté, eau)), poivre noir, poivre de Cayenne, gingembre, laurier. Sauce aux amandes (eau, farine d’amande maigre, huile d’olive extra vierge), tamari (eau, soja, sel marin, mirin (riz, riz fermenté, eau)), fécule d’épeautre, 1% de mélange de poivres (poivre blanc, rose, noir, et de Cayenne, noix de muscade, coriandre) et moutarde. Peut contenir des traces de céleri, moutarde, graine de sésame, noix, cacahuètes.

 

Shoyu steak

Seitan de froment à la sauce soja shoyu fermentée selon la tradition et macérée en fut de cèdre.

La taille des steaks est très correcte à mon avis, la texture est bonne, ferme et fondante, mais pas spongieuse, le goût est un peu trop neutre je trouve, on sent bien le shoyu, mais j’aurais aimé qu’une autre saveur se dégage un peu

Poids 300g prix : 5,35€ ingrédients : 67% farine de froment Manitoba, 20% de farine au son de blé, 12% shoyu (eau, fèves de soja, farine de froment, sel marin, mirin (riz, riz fermenté, eau)) gingembre, laurier, et fleur de sel. Peut contenir des traces de céleri, moutarde, graine de sésame, noix, cacahuètes

 

Bertyn3Teriyaki Tops

59% seitan d’épeautre et 41% de sauce soja douce

Clairement les meilleurs que j’ai gouté, comme toujours dans cette marque la texture est très bonne, en petites bouchées et là le goût est divin, du sucré salé dosé à la perfection, un petit goût de sésame, bref avec du riz par exemple ça vaut vraiment le coup de se faire plaisir, même si à ce prix ce ne sera pas tous les jours !

Poids 400g prix : 9,65€  ingrédients : 45% de farine d’épeautre, 14% de farine d’épeautre au son de blé Oberkulmer Rotkorn, du Saké, tamari (eau, soja, farine de froment, sel marin, mirin (riz, riz fermenté, eau)) huile de sésame, sucre de fleur de coco Gula Java, chènevis, huile extraite de graines de sésame légèrement grillées, gingembre, ail. Peut contenir des traces de céleri, moutarde, graine de sésame, noix, cacahuètes

 

Gourmet Tops

50% seitan d’épeautre et 50% sauce gourmet

Seitan en bouchées aux oignons caramélisés. J’aime bien le sucré salé, mais là clairement c’est le sucré qui l’emporte haut la main ! la texture est très correcte par ailleurs, mais à mon avis vraiment trop de sucre… peut être pour nos palais d’occidentaux ?

Poids 400g prix : 9,65€ ingrédients : 38% de farine d’épeautre, 12% d’épeautre au son de blé Oberkulmer Rotkorn, sucre de fleur de coco Gula Java, oignon rouge, vinaigre de vin blanc, vin blanc, fleur de sel, mélange de poivre (poivres blanc, noir et rose, coriandre), tamari (eau, soja, sel de mer, mirin (riz, riz fermenté, eau)) gingembre, laurier. Peut contenir des traces de céleri, moutarde, graine de sésame, noix, cacahuètes.

 

Satay Tops

Comme son nom l’indique, ce sont des morceaux de seitan dans une (très bonne) sauce satay, à base de cacahuètes. C’est très bon, accompagné de riz blanc, comme il y a beaucoup de sauce.

Seitan d’épeautre 50% sauce cacahuète

Poids 400g, environ 9€, ingrédients : 38 % de farine d’épeautre, 12% d’épeautre au son de blé Oberkulmer Rotkorn, sauce cacahuète (eau, cacahuète, oignon, tamari (eau, soja, sel marin, mirin (riz, riz fermenté, eau)), sucre de fleur de coco Gula Java, ail, gingembre, mélange d’huile extra vierge (coco, olive, palme rouge), coriandre, chili, laurier. Peut contenir des traces de céleri, moutarde, graine de sésame, noix, cacahuètes.

 

Bertyn4

        Le Pepper Steak

En plus de faire des produits délicieux, Bertyn sponsorise Sea Shepherd en leur donnant du seitan pour les repas de l’équipage, et ils ont l’air d’apprécier : voir la vidéo

Pour finir le site de Bertyn : http://www.bertyn.be/fr/

 


Pâte à tartiner vegan et sans huile de palme U saveurs

Posted on

Il y a quelques temps, en visite à Brest pour aller voir des amis vegans, il m’a fallu faire quelques courses pour ne pas arriver les mains vides.

Je me suis donc retrouvée par hasard dans un hyper U et comme je n’y vais jamais (je n’en ai pas par chez moi) j’ai bien sur voulu faire tous les rayons pour passer en revue chaque produit vegan spécifiques à ce magasin (comment ça tous les vegans ne le font pas ? 8-O ) , mais je n’étais pas seule, et en plus à la bourre donc on m’en a empêchée :desespoir: .

Ceci dit heureusement j’ai développé semble t’il un super pouvoir 8) qui permet à mes yeux de repérer de loin (alors que je suis myope), les nouveaux produits vegan ! Vous allez dire que j’exagère mais je vous assure c’est la seule explication à ce qui s’est produit !  :tantpis:

Mes yeux laser ont donc repéré ça au rayon pâte à tartiner :

 

100_0078

Alors ça coûte un peu plus de 3€ le pot, ce qui, en vegan et sans huile de palme est très raisonnable je trouve.

Voilà les ingrédients : Pâte de noisette 40%, chocolat noir 24% (masse de cacao, sucre, beurre de cacao, arôme naturel de vanille), sucre, huile de colza.
Trace éventuelles d’autres fruits à coque, lait, et soja

Pour le goût c’est très bon, pas comme les pâtes à tartiner bas de gamme de certains magasins, là on sent bien la noisette (normal avec 40%)

Pour la texture certains apprécieront son côté très fondant, du à l’utilisation de l’huile de colza, d’autres le lui reprocheront, préférant d’autres marques plus « pâteuses » ou épaisses . C’est justement mon cas, ma préférence pour les pâtes à tartiner sans huile de palme va toujours au Nuté+ de chez Noiseraie Production (les fameux fabricants du Chokenut et de la Chocolinette)

Mais faites vous votre propre idée dessus, à 3€ le pot ça vaut le coup d’essayer !

Je l’ai posté sur le site manger vegan, j’en profite pour vous redonner le lien, n’hésitez pas quand vous trouvez un nouveau produit vegan qui ne s’y trouve pas déjà, postez le :wink:


The Tarte tatin vegan

Posted on

100_0027

La tarte tatin pour moi, c’est l’un des Graal de la patisserie, une tarte simple mais pourtant pas si évidente à réaliser… Il faut que les pommes soient confites dans le caramel, fondantes mais qui ne partent pas en compote… bref pas évident…

J’ai longtemps pensé que pour la réussir à la perfection, il me faudrait acheter un moule spécial tatin, qui coute cher, mais qui permet de faire le caramel et cuire la tarte au four sans changer de plat.

En fait pas du tout ! pour cette recette n’importe quel moule fera l’affaire (ou presque… n’essayez pas avec un moule à charnière si vous ne voulez pas redécorer votre four)

Le secret c’est la façon de cuire les pommes, non pas revenues dans le caramel, sur le feu, mais confites dans le caramel, pendant 50 minutes, dans le four…

Cette fois encore, le secret vient d’un grand chef, Pierre Hermé, dont j’ai véganisé la recette :wink:

100_0039

The Tarte tatin vegan 

J’ai utilisé un moule en pyrex de 26 cm de diamètre

Pour la pâte brisée bien sur vous pouvez en prendre une toute faite, ce que je fais souvent pour pas mal de recette, mais là ça vaut le coup de la faire soi-même, en plus c’est moins long que ce qu’on imagine.

Ingrédients pâte brisée : 200g de farine, 100g de margarine demi-sel (la St Hubert est la seule que je connaisse) en pommade, un peu d’eau

Au robot : verser la farine dans le bol de votre robot, puis la margarine en pommade (coupées en petits morceaux) et utilisez comme mélangeur « la feuille » l’ustensile qui ressemble à la pale d’une sorbetière. Quand tout semble homogène, ajoutez un tout petit peu d’eau jusqu’à obtenir une belle boule lisse, et arrêtez le robot. Emballez cette boule dans du film étirable et mettez la au frigo. Vous pouvez la préparer la veille ou même la congeler.

Si vous n’avez pas de robot je pense que c’est tout à fait faisable sans, en y mettant les mains !

Ingrédients pour les pommes au caramel :

– 1.5 kg de pommes Golden
– 200g de sucre en poudre
– 130g de margarine demi-sel

Facultatif : vanille ou cannelle (moi je n’en met pas, je suis une puriste)

A noter : on peut là aussi faire cette étape la veille.

On préchauffe le four à 180°C, on épluche les pommes, on les coupe en 4, et on enlève le centre.

On prépare le caramel dans une casserole avec le sucre et la margarine, on remue jusqu’à ce qu’il prenne de la couleur, là on surveille très attentivement, et dès qu’il est doré, on stoppe, on retire du feu et on remue, si il est trop cuit autant en faire un autre, sinon ce ne sera pas bon.

100_0023

Une fois le caramel prêt, on le verse dans le moule, et on dispose les quartiers de pommes debout (difficile d’expliquer, le mieux c’est de regarder les photos :mrgreen: ) en les serrant au maximum. Il faut que toutes les pommes rentrent, si besoin recoupez certains quartiers en morceaux pour remplir les trous.

Là on enfourne pour 20 min, puis on sort le moule, on retourne les pommes pour qu’elles baignent dans le caramel un peu des 2 côtés, on couvre le moule d’une feuille d’alu, et c’est reparti pour 30 min de cuisson.

Puis on laisse totalement refroidir.

1h avant de servir la tarte, on fait la dernière étape, on étale la pâte brisée, il faut qu’elle soit légèrement plus grande que le diamètre du moule, si elle est un peu épaisse ce n’est pas grave, au contraire. Si on veut on saupoudre à ce moment là les pommes d’un peu de cannelle ou vanille, on met ensuite la pâte par dessus, et on rabat bien les contours à l’intérieur du moule.

On pique un peu la pâte et on enfourne (à 180°C toujours) pendant 30/40 min jusqu’à ce que le dessus semble bien cuit, légèrement doré et croustillant.

Une fois cuite, on attend 5/10 min et on la retourne sur un plat en prenant soin de ne pas se brûler au passage. Si tout va bien, elle devrait se démouler d’un coup, contrairement à d’autres recettes que j’ai essayée.

Et là on savoure tout de suite (sinon la pâte brisée devient molle et c’est moins bon) nature, ou avec une crème anglaise vegan (voir recette de Béa ) , un peu de chantilly vegan ou un peu de yaourt de soja nature/vanille pourquoi pas.

100_0037

Visiblement ça plait à tout le monde !

 

ps : en exclu un de mes ratage de tarte tatin   :vivemoi: : pas jolie, beaucoup trop sucrée, pas assez de pommes, pâte brisée de grande surface…

C’est donc à ça que la votre ne doit pas ressembler  :nonnon:

102_0031

 

 


Tiramisu Vegan de speculoos aux pêches

Posted on

Cette recette est extrêmement simple (3 ingrédients) délicieuse et facile à réaliser ! que demander de plus ?

L’important c’est la crème, déjà sucrée et au goût légèrement vanillée qui a une consistance idéale, plus ferme qu’une chantilly mais bien aérée, elle ne retombe pas comme de la chantilly vegan classique en bombe.

Une grande découverte pour moi, je sens que je vais souvent m’en servir !

100_0021

Tiramisu Vegan de speculoos aux pêches

Ingrédients :

codap_creme_fouettee_hulala_plus-z– Crème hulala plus (à acheter ici ) Croyez moi elle porte bien son nom : Hulalaaa baveédit du 28/06/15 : on ne trouve plus la crème Hulala plus, je vous conseille donc celle de marque « Schlagfix » pour la remplacer, en bombe ou mieux en brique à fouetter. Vous la trouverez dans les boutiques vegan (Un monde vegan, Boutique Vegan…)

– Pêches au sirop (léger de préférence)

– Spéculoos vegan (marque lotus pour moi)

 

Je n’ai pas donné de quantité car ça dépendra de votre goût, de la taille de vos verrines…etc

A titre indicatif avec 1L de crème j’ai fait environ 8 verrines.

Avant de préparer la recette, mettez la boite de pêches et la crème au frigo, au moins 2h pour la crème (je la met dans la catégorie « recette express » car mis à part le fait que les ingrédients doivent être bien froids, le reste va très vite). Ensuite armez vous d’un batteur électrique, et fouettez la crème pendant environ 5 minutes, jusqu’à ce qu’elle soit assez ferme et ne coule pas quand vous renversez le contenant ; mettez de côté. Egouttez vos pêches en mettant le sirop dans un bol.

Coupez les demi pêches en fines tranches.

Il ne reste plus qu’à dresser les verrines, on commence par des speculoos que l’on trempe au fur et à mesure rapidement dans le sirop des pêches, on les met au fond, ensuite une couche de tranches de pêches, une couche de crème, et ainsi de suite… finissez par décorer de speculoos émiettés au moment de servir (la technique du sac congélation et du rouleau à patisserie est très bien)

Dégustées le jour même, le coté croustillant du spéculoos se ressentira bien, et le lendemain, les saveurs seront mieux réparties mais moins de croustillant, à vous de tester ce que vous préférez.

La crème se conserve 5 jours au frigo, je n’ai pas tenté de la congeler (on avait déjà tout fini :cest pas moi: ) mais si vous essayez dites moi ce que ça donne svp.

100_0019

Cette recette fait très classe dans des verrines, beaucoup moins dans un grand plat, car en servant tout va se mélanger et ce sera peu appétissant.

Vous pouvez réaliser cette recette avec les fruits que vous voulez (je conseille l’ananas), et à la place des spéculoos vous pouvez tenter des petits bruns ou une génoise par exemple.

Enjoy ! :super:


Fondants chocolat du vegan Plaza

Posted on

clair-de-lune-derric3a8re-son-arbre-sec-dans-une-nuit-bleueTout commença un soir… par une envie de chocolat…

Une sévère, une irrépréssible… 8-O

Une qui vous ferait presque manger du cacao en poudre à la petite cuillère s’il ne restait que ça dans le placard !!!! :-o

Heureusement ce soir là le placard était bien garni, et même si l’envie était irrépressible, j’ai pris le temps de la dompter, pour me faire quelque chose de vraiment très bon et très chocolat.

Je voulais du fondant… mais lors d’une de mes précédentes crises de cacaoaddict aigüe j’avais testé la recette d’un autre blog, qui ne m’avait pas apporté le fondant exact que mon palais exigeait.

Je me suis donc dit que quitte à faire du fondant, autant regarder ce qui se passe du côté omnivore de la chose, chez les grands chefs… Je suis tombée sur une recette de Michalak le chef du Plaza Athénée, et me suis dit : Véganisationnnnnnn ! Voilà le résultat :

102_0001 (2)
Non le chocolat c’est pas bon pour les toutous !!!!! même si ils sont vegans et extrêmement mignons !!

Fondants chocolat du Vegan Plaza

Pour 4 petits fondants individuels :

– 110g de bon chocolat dessert

– 90g de margarine

– 100g de sucre

– 13g de substitut d’oeuf + 90ml d’eau (l’équivalent de 3 oeufs)

– 40g de farine

Et là rien de bien sorcier, dans une casserole, on met (au bain marie de préférence) la margarine + chocolat.

Dans un saladier on mélange les ingrédients secs (sucre, farine, substitut d’oeuf).

Une fois fondus, on ajoute au mélange margarine/chocolat, l’eau du substitut d’oeuf.

On incorpore la préparation liquide à la préparation sèche, en remuant bien.

Ensuite on graisse 4 petits ramequins qui passent au four (qu’on préchauffe à 190°C en passant) et on verse la pâte dedans – ils ne gonflent pas beaucoup donc on peut bien remplir. Une fois le four chaud, on met les fondants, et on attend 8/10 min si on veut des mi-cuits (l’intérieur n’est pas cuit et très coulant) ou 13/14 min si on veux des fondants (dessus légèrement craquellé, intérieur cuit mais bien fondant comme sur les photos)

102_0005

Ensuite si on veux suivre la recette du grand chef on les fait dans des tasses (genre tasse à café de restaurant) on attend que ça refroidisse un peu, on les saupoudre de noisettes concassées, on y ajoute de la chantilly (vegan of course) puis une pincée de cacao en poudre. Perso j’attends juste que ce soit mangeable sans me brûler au passage, et je déguste, enjoy ! :pompom:


Galette des rois Vegan

Posted on

100_0014

Une recette que je fais depuis biennn longtemps, grandement inspirée de celle des « Jésuites pour Jesy » du blog Vegansfields (lien en fin de recette) que j’ai un peu modifiée, et tout de suite adoptée !

Idéale si vous aimez les galettes moelleuses ou fondantes, pas « sèches »

La version de Vegansfields est à base de poudre d’amande, perso j’adore quand c’est très fondant, donc au départ je passais la poudre d’amande au mixer pour encore plus de finesse, puis j’ai tenté avec de la purée d’amande blanche bio (Jean Hervé) et : Révélation !!!!  :super: exactement ce que je cherchais !

A vous de tester celle que vous préférez :wink:

Ingrédients :

– 2 pâtes feuilletées (Herta secret de grand mère pour moi, sinon les 1er prix sont souvent vegan, ou en mag bio)

– 300 ml de lait de soja

– 285 g de sucre en poudre

– 65 g de poudre impériale / ou 100g si vous utilisez de la purée d’amande à la place de la poudre d’amande

– 150 g de margarine goût neutre

– 300 g de poudre d’amande/ ou 350 de purée d’amande

Facultatif :

Pour la dorure : crème de soja

Pour le brillant au choix : sirop d’agave ou d’érable, confiture/gelée d’abricot ou de pomme…

Etape 1 réalisable le jour même ou la veille :

Mettre poudre impériale + lait + sucre + margarine dans une casserole, bien mélanger, chauffer jusqu’à épaississement tout en remuant ou en fouettant.

Ensuite ajouter la poudre ou purée d’amande puis continuer de cuire 1 ou 2 min toujours en remuant.

Stopper le feu et laisser refroidir.

Etape 2 :

Préchauffer le four 180° (th 6)

Dérouler la première pâte feuilletée, répartir la frangipane dessus en laissant 1-2 cm vides sur les bords, et ne pas oublier la fève si vous le souhaitez. Mettre ensuite la 2ème pâte par dessus, bien souder les 2. Faire des dessins au couteau sans percer la surface si vous voulez de la déco.

Laisser cuire jusqu’à ce qu’elle soit très légèrement dorée, et étaler au pinceau l’ingrédient pour la dorure.  Remettre au four jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée cette fois.

Et enfin badigeonner de l’ingrédient choisi pour le brillant.

Après deux avis s’affrontent : la manger froide ou tiède, avec un verre de lait de soja vanille par exemple.

Enjoy !   :fête:

000_0010  Version purée d’amande

La recette de Vegansfields  ici  Merci Béa !  smiam