Kouigns bigoudennes vegans

Posted on

La star des fest-noz en mode vegan !

kouign1

Alors cette recette, il y a un copyright, parce qu’elle est adaptée d’une recette de ma grand mère , et quand elle les a goûtées, elle m’a dit qu’elles étaient aussi bonnes que les siennes ! cheesy
Déjà prévoyez une grande poêle, ou une bilig (crêpière bretonne) – poêle antiadhésive pour moi j’avoue – une spatule ou deux pour les maladroits (afin de les retourner vous aurez compris), un grand fait-tout ou une grande couscoussière, enfin en gros un récipient avec une grande contenance, parce que la pâte gonfle beaucoup, une louche, et bien sur des assiettes (faut bien les mettre quelque part quand elles sont cuites).

cube-levureIl y a pleins de recettes de crêpes, galettes, blinis, et autres pancakes, la spécificité de cette recette tient dans l’ingrédient qui fait gonfler la pâte : la levure de boulangerie fraîche

On en trouve dans le rayon boulangerie des grandes surfaces, ou chez le boulanger (il faut le demander, elle est rarement en vitrine) et ça se présente sous forme de petits cubes, enveloppés.
Alors après le bla bla, la recette :wink:
– 600 grammes de farine de blé
– un peu plus de la moitié du cube de levure fraîche
– 140 g de sucre
– une pincée de sel
– du lait de soja
– margarine pour graisser la poële (plutôt une de gout neutre genre prima4 ou st-Hubert bio)
Alors déjà il faut trouver un endroit chaud où on fera lever la pâte.
Traditionnellement ma grand mère mettait le fait-tout fermé, dans un lit, enveloppé par des tonnes de couettes et de couvertures ; mais vous pouvez aussi le mettre sur la porte de votre four, si celui ci accepte de chauffer avec la porte ouverte (pas comme le mien grrrr…) ou dans le four à température très basse (genre 40°C) et isolé du bas du four par une manique en tissu ou un dessous de plat en silicone (pour éviter que la pâte cuise) ou encore dans une petite pièce à coté du radiateur…    comme vous préférez.
Si on choisit l’option four, on commence par le préchauffer un peu, pendant ce temps on met environ 3/4 de litre de lait à chauffer, à feu doux.
Ensuite on met tout les ingrédients secs (farine, sel, sucre) dans le grand récipient qu’on a trouvé, on mélange.
Dans un bol, on met la levure, et on y ajoute un peu de lait froid en mélangeant bien et en écrasant le cube de levure pour l’incorporer au lait. Il faut que le mélange levure + lait froid soit homogène, et que ça fasse à peu près un demi bol.
On fait un « puits » ^^ au milieu du mélange farine…etc et on y met le contenu du bol. On remue un peu en incorporant doucement une partie des ingrédients secs (comme pour une pâte à crêpe ou un gâteau) mais juste un peu car bien sur il n’y a pas encore assez de liquide pour tout incorporer.
Ensuite on vérifie la température du lait, il faut qu’il soit tiède (pour ne pas cuire la levure mais juste l’aider à monter) et quand il est juste bien, on l’ajoute doucement, petit à petit tout en remuant (toujours pour que le lait tiède ne cuise pas la pâte).
A la fin, la pâte doit avoir une consistance plus épaisse que la pâte à crêpes, mais pas comme du pain non plus !
Là on ferme le récipient qui contient la pâte, et on le met dans l’endroit qu’on a choisi pour la faire lever.
Aller régulièrement voir si votre pâte lève sans y toucher, et normalement entre 20 et 30 minutes plus tard (selon votre choix pour faire lever) ce sera bon, votre pâte aura une texture assez épaisse, avec des bulles, et aura doublé de volume.
Là c’est presque prêt, on a plus qu’à faire chauffer la poêle, avec un peu de margarine, y verser environ une louche de pâte, que l’on étale pas ou très peu. Et quand on voit que le dessous est cuit, (mais pas le dessus) on retourne les Kouigns et on aplatit un peu (moi avec une grande galletière, je les fais 3 par 3 ).

100_0606

Ensuite la tradition c’est d’en faire carrément un repas, et de les déguster avec du beurre végétal salé (oui les bretons en mangent tout le temps ce n’est pas une légende :nonnon: ) comme la St Hubert bio demi sel perso c’est ce que je fais, quand les kouigns sont toutes chaudes ça fond dessus… :espoir:

Mais sinon bien sur vous pouvez varier, sucre glace, confiture, pâte à tartiner genre Chokenut, sirop d’érable, pâte de Spéculoos pourquoi pas…

Vous pouvez les conserver un peu au chaud dans les assiettes avec du film étirable, et ensuite plusieurs jours au frigo. Ca doit pouvoir se congeler, mais ici il n’en est jamais resté assez longtemps pour qu’on puisse tester ^^
Variante, pour des kouigns aux pommes, prenez des pommes qui cuisent bien, genre Canada grise, épluchez les, coupez les en 4, puis en très fines lamelles, et quand vous avez versé une louche de pâte dans la poêle, ajouter des lamelles de pommes dessus, et retournez la comme d’habitude. Super bon comme ça aussi !
Bon appétit  :bzh: